NAJI HAKIM
NAJI HAKIM

VARIATIONS SUR UN THÈME DE JEAN LANGLAIS pour piano

Title, Duration, Place, Year, Publisher, Dedicated to, Premiere (performer(s), place, date)

VARIATIONS SUR UN THÈME DE JEAN LANGLAIS pour piano, 12', Bayonne, 2020, U.M.P., à Pianist Nada, -, -, -.

 

The theme, Moderato, is that of the “Prélude modal”, the first of Jean Langlais' “Vingt-Quatre Pièces pour Harmonium ou Orgue”, published by Editions Combre, Paris. The melodic line, in Bar form (AAB, i.e. double initial statement with subsequent commentary), is introduced with a dense and expressive harmony before developing a series of ten variations in different keys. The 1st variation, Più mosso, presents the theme doubled in the outer parts with arpeggio writing. The following four variations, Allegro con moto, share the same rhythmic momentum: 2nd variation, in chromatic ornamentation; 3rd variation, chordal ; 4th variation, in two parts; 5th variation, toccata in alternating chords. The following two variations are linked by their more intimate character, their dense texture and their generously arpeggiated harmonies: 6th variation, Quasi improvisando; 7th variation, Adagio, with the theme in the alto part. The 8th variation, Allegro vivace, contrasts with its jovial character. The 9th variation, Andante, evokes the spirit of rumba. The 10th variation, Allegro, concludes the work gracefully, alternating between hammered out and arpeggiated harmonies.

 

Le thème, Moderato, est celui du « Prélude modal », première des « Vingt-quatre Pièces pour Harmonium ou Orgue » de Jean Langlais, publiées aux Editions Combre, Paris. La ligne mélodique, de forme Bar (antécédent, conséquent commentaire), est exposée avec une harmonie dense et expressive avant de donner lieu à une suite de dix variations dans des tons différents. La 1ère variation, Più mosso, présente le thème en doublure aux parties extrêmes avec une écriture en arpèges. Les quatre variations suivantes, Allegro con moto, s’enchaînent dans un même élan rythmique : 2e variation, en ornementation chromatique ; 3e variation, en accords ; 4e variation, en bicinium ; 5e variation, toccata en accords alternés. Les deux variations suivantes sont également couplées par leur caractère plus intérieur, leur densité d’écriture et leurs harmonies généreusement arpégées : 6e variation, Quasi improvisando ; 7e variation, Adagio, thème à l’alto. La 8e variation, Allegro vivace, contraste avec son caractère jovial. La 9e variation, Andante, évoque l’esprit de la rumba. La 10e variation, Allegro, conclut l’œuvre dans la légèreté, alternant harmonies plaquées et arpégées.